Présentation

Merwan Chabane, qui signe aussi "Merwan", est diplômé de l'École nationale des arts décoratifs. Après un passage par l'école des Gobelins, il fait ses premières armes dans le milieu du jeu vidéo et celui de l'animation, pour lequel il réalise des story-boards. Dès ses débuts dans le 9e art, Merwan démontre qu’il est aussi à l’aise pour construire des scènes d’action remarquablement efficaces que pour mettre en scène des ambiances intimistes. En 2009, il publie Fausse garde (Vents d'ouest), la version exhaustive, mais retravaillée de sa première BD, Pankat. La même année, sur une mise en scène de Fabien Bedouel, il dessine le premier volume de L'Or et le Sang (12bis, puis Glénat), saga historique coécrite par Maurin Defrance et Fabien Nury, dont le dernier tome sort en 2014. En 2010, il démarre Pour l'empire (Dargaud), un projet à quatre mains avec Bastien Vivès. Avec sa trilogie Le bel âge (Dargaud), Merwan illustre la vie contemporaine et ses contradictions. En 2016 il sort Jeu d'ombres (Glénat) avec Loulou Dedola, un thriller haletant et sans concession. En 2019 parait Mécanique céleste chez Dargaud. Avec ce récit post-apocalyptique brillant réalisé en couleur direct, à l’aquarelle, d’une délicatesse impressionnante et d’une énergie débordante grâce à des découpages d’une précision rare, Merwan plonge ses lecteurs dans la lutte d’une communauté pour sauvegarder son indépendance face à une république menaçante. Un récit bourré d’action, de rebondissements et d’humour posant les bases d’un univers d’une richesse n’ayant pas encore dévoilé tous ses secrets. Il est plébiscité par les libraires comme par le public.