Présentation

D’un trait fin et efficace, Aude Picault excelle dans l’observation de ses congénères dont elle dépeint les préoccupations avec une incroyable justesse. Depuis une dizaine d’années, elle croque la société pour en livrer le reflet dans des albums mêlant habilement humour et préoccupations profondes. Tendre et caustique, l’auteure malmène gentiment ses semblables et passe à la loupe les travers de la génération Y. Cette plume incontournable de la bande dessinée contemporaine s’inscrit dans la lignée de Jean-Jacques Sempé et Claire Bretécher. Elle n’hésite pas à parler de tout et de tous sans tabou. Dans Idéal Standard, elle dépeint les affres d’une jeune infirmière en proie aux inquiétudes des femmes d’aujourd’hui. De l’univers professionnel aux relations sociales, à la maternité, en passant par la sphère de l’intimité, l’auteure traite de ces thèmes universels avec une tendresse mélancolique mêlée d’humour et de légèreté. L’album aborde les stéréotypes féminins/masculins, bouscule les standards du couple hétéro, la quête effrénée du bonheur, les attentes que la société projette sur les femmes en passant par le poids de l’héritage légué par les générations précédentes. Aude Picault illustre également mieux que personne la pluralité féminine. Avec Comtesse puis Déesse, elle s’attaque au plaisir charnel et à l’éveil des sens. Il n’y a aucune vulgarité chez elle, ni de fausse pudeur. Du carnet de voyage à des illustrations non figuratives, en passant par les aquarelles et la gravure, de récits autobiographiques ou autofictionnels aux contes pour enfants, Aude Picault parvient à faire de son cheminement personnel un voyage où chacun peut se reconnaitre.