Bruxelles

16 octobre > 6 novembre 2021

Présentation

30 ans de carrière, plus de 30 albums de Bande Dessinée, et pourtant Guillaume Sorel ne voit pas le temps passer.

« Je pense que la période trouble que nous traversons me fait également relativiser beaucoup de choses par rapport à mon métier. Je ressens un réel besoin de l'envisager de façon différente, notamment dans l'organisation de mon temps et d'un détachement lié à une série d'impératifs. Pendant 30 ans, j'ai enchainé album après album sans jamais vraiment m'arrêter. »

Cette exposition rétrospective correspond également, pour l?artiste, à une envie de se tourner un peu plus encore vers l'illustration, même s?il assure ne pas délaisser le 9e art : « Je vais chambouler un peu les choses mais il y aura encore de la Bande Dessinée ».

L?évolution graphique et technique de Sorel apparaît nettement de l?ensemble de l??uvre.

« J'ai toujours été assez critique et sévère vis-à-vis de mon travail. J'ai toujours eu l'envie de corriger, d'améliorer, mais cela ne m'empêchait pas pour autant de partir dans toutes les directions et d'explorer. Toujours avec ce sentiment qu'on peut progresser mais, malgré tout, convaincu qu'on ne maitrise « rien ». A chaque fois que je me voyais progresser dans une direction, je savais aussi que je ne pouvais pas revenir en arrière. Parfois, faire progresser la couleur, par exemple, c'est accepter de « perdre » dans un autre domaine. Heureusement, je pense qu'il y a, malgré tout, une progression sur tous les niveaux (rire) ».

Les travaux les plus récents de Sorel sont également présentés, comme les planches de Macbeth, Roi d'Écosse, le livre des fantômes (Éditions Glénat ? Septembre 2021), second volume du diptyque, librement adapté de la pièce de William Shakespeare.

Vernissage : vendredi 15 octobre 2021 de 17h à 20h, en présence de l'artiste.
(Accès sous présentation du Covid Safe Ticket)

Mise en ligne des oeuvres à partir du samedi 16 octobre2021.